Les parfums représentent plus de 20% des cadeaux de Noël. Ce qui signifie que quasiment un quart de la France reçoit un coffret de parfum pour Noël !
Pas étonnant quand on y réfléchit bien, puisque le parfum est très ancré dans la culture française. De Dior à Chanel en passant par Guerlain, on ne compte plus les marques de luxe proposant des fragrances iconiques.

Le XVIIIe siècle, l’âge d’or de la Parfumerie française

Si le parfum existe depuis l’antiquité, la parfumerie française s’imposa comme incontournable dans cet univers vers le XVIIIe siècle. A l’époque, l’hygiène étant assez sommaire, le parfum servait à masquer les odeurs incommodantes.
La ville de Grasse parvient à créer des fragrances uniques et développe des techniques très modernes permettant de mieux recueillir le parfum. Dès lors, toute la cour se parfume. Du corps aux éventails et aux gants, on parfume la totalité de sa toilette avec du parfum venu de Grasse. C’est ainsi que la France s’imposa comme un pays très avant-gardiste en matière de parfum.
Jusqu’en 1920, les parfumeurs français vont réaliser des découvertes, améliorer leurs techniques, et possèderont toujours une longueur d’avance, ce qui permettra aux Maisons de parfum française d’acquérir leurs titres de noblesse.
A partir de 1960, d’autres parfumeurs, notamment américains, s’implante sur le marché, notamment grâce à des techniques de commercialisation, de marketing et de communication bien huilée.
Ce qui n’empêche pas les Maisons françaises de s’imposer sur le marché encore aujourd’hui.

Les parfums les plus vendus

On retrouve plusieurs marques françaises dans le top 10 des parfums les plus vendus dans le monde.
Voici le classement :
parfum1. Chanel n°5
2. J’adore, Dior
3. Angel Thierry Mugler
4. Shalimar, Guerlain
5. CK One, Calvin Klein
6. Opium, Yves St Laurent
7. L’Air du Temps, Nina Ricci
8. Joy, Jean Patou
9. Arpège, Lanvin
10. Femme, Rochas
Évidemment, selon les décennies, certains sont plus ou moins populaires. Cependant, ce top 10 traverse le temps et les âges. Ces derniers trustent d’ailleurs les premières places des 10 parfums les plus inoubliables.
Prenons Chanel n°5. Le parfum, créé dans les années 20, fut popularisé par Marylin Monroe dans les années 50, et demeure aujourd’hui un incontournable ! Qui peut prétendre ne pas le connaître et le reconnaître ?
A contrario, Joy, de Jean Patou, semble un peu moins populaire ces derniers temps. Lancé dans les années 30, ce parfum se fait moins présent depuis quelques années. Mais on aurait tort d’imputer cela à ce jus. Sa discrétion résulte en fait de la complexité de sa méthode de production, réalisée à partir de fleurs précieuses. Le prix du flacon est impacté par la qualité du parfum, ce qui en fait un parfum rare et précieux, mais aussi, un produit onéreux.
Plus présents, les célèbres J’adore et Angel , nés dans les années 90, méritent bien leur place sur le podium. Et il y’a fort à parier que certaines chanceuses les trouveront sous forme d’un coffret parfum bien enrubanné au pied du sapin cette année encore.
Si CK One est moins présent, il y a fort à parier qu’on le retrouvera très vite, dès le prochain revival grunge. Incarné à l’époque par Kate Moss, on pourrait presque dire que “Smells like teen spirit” a été écrite pour lui (et par une autre icône des nineties en la personne de Kurt Cobain).
La mode et le parfum sont un éternel recommencement…