Shopping Girl

L'actu de la Mode côté fille ! Deco, bons plans, soldes, ventes privées, look !

Shopping Girl 1Shopping Girl 2Shopping Girl 3Shopping Girl 4Shopping Girl 5

« Fixie » : la mode du vélo à pignon fixe




Le vélo à pignon fixe devient de plus en plus à la mode, chez les hommes comme chez les femmes. Dépouillé de ses freins, le « fixie » est un vélo d’un nouveau genre qui a pourtant vu le jour dans les années 1990 à New York. Il y a plus d’un siècle toutefois, sur les premières éditions du Tour de France, plusieurs coureurs roulaient déjà sur ce type de vélo. Zoom sur cette tendance urbaine 2015 !

Le « fixie » : un vélo urbain un peu particulier

 

Fixie

Pas de vitesse, pas de freins, pas de roue libre. Telles sont les particularités de cette bicyclette qui a envahi ces dernières années les rues des grandes villes d’Amérique du Nord et d’Europe. Ultra léger, le fixie nécessite un effort constant : la roue libre étant le mécanisme qui permet d’arrêter de pédaler tout en continuant à rouler, sans elle, il faut pédaler en permanence pour avancer. De plus, le pignon est fixé sur la roue arrière du vélo, il est donc nécessaire de toujours pédaler, en ralentissant le rythme, pour assurer le freinage.

Face aux risques de la circulation urbaine, les vélos à pignon fixe succombent parfois à la mode du frein ou du feu pour des raisons de sécurité, mais les puristes ont développé des techniques de freinage d’urgence comme le « skid », un dérapage effectué par blocage de la roue arrière. Une utilisation pour le moins sportive et des sensations garanties pour ce vélo « made in USA ».

Plus qu’une tendance, une véritable mode

 

vélo-pignon-fixe-modePrisé pour ses sensations, le fixie se démarque également par sa recherche de l’esthétique jusque dans les moindres détails. Lié à toute la culture street, le phénomène ravage toutes les capitales du monde, Paris, Londres et New-York en tête, avec son design minimaliste et entièrement personnalisable. Vintage en cadre acier ou moderne et épuré version alu, le vélo à pignon fixe peut être monté avec un vieux cadre Peugeot ou Motobécane ou avec des bouts de vélos chinés dans les brocantes. Résultat, avec l’engouement, les pièces anciennes se font plus rares et les prix grimpent.

Pour vous équiper sans dépenser une fortune, optez pour un modèle déjà assemblé. Les premiers prix commencent à 250 euros. Mais sachez qu’ils peuvent grimper jusqu’à 3 700 euros pour un Rizoma 77/011 Metropolitan et même à 6 000 euros pour des modèles ultrarapides chez Cyclope, la seule boutique distributeur de pignon fixe à Paris (104 Rue de la Folie Méricourt 75011).

Vélo à pignon fixe

Les boutiques spécialisées, tout comme les marques, jouent la carte du rétro pour conquérir une clientèle chic et bon genre, amatrice des vélos différents, à part. Cette tendance urbaine se propage de plus en plus, faisant de nouveaux adeptes et devenant un véritable accessoire de mode. Et vous, l’adopterez-vous ?

VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article en 1 clics !
Avis: 10.0/10 (3 votes)
« Fixie » : la mode du vélo à pignon fixe | 10.0 sur 10 basé sur 3 votes

Laisser un commentaire